Netflix fête ses 6 mois en Belgique

Survey
iminds_netflix.png

 Qu’en est-il de son utilisation en Flandres ? L’engouement est-il retombé ?

Quand Netflix a annoncé, en 2014, qu’il allait aussi s’inviter dans le salon des téléspectateurs flamands, les spéculations sont allées bon train dans la presse : Netflix allait-il sonner le glas de la télévision traditionnelle ou, au contraire, ce service de streaming « over the top » allait-il faire un flop en Flandre en raison du manque de contenu local dans son offre ? Idem pour les nouvelles initiatives mises en place en réaction à l’arrivée de Netflix. Les maisons de médias flamandes et les fournisseurs de contenu audiovisuel ont presque tous pris des mesures spéciales pour concurrencer Netflix. Mais n’était-ce pas une tempête dans un verre d’eau ? C’est la question que s’est posée iMinds dans le cadre d’une enquête de six mois consacrée à Netflix.  

« Netflix semble venir compléter la télévision traditionnelle et n’entraîne donc pas de cannibalisation. On compare malgré tout le service à des formules telles que Play et Play More, essentiellement sur la base du prix et de l’offre. Après avoir testé Netflix au cours des derniers mois, l’utilisateur flamand souhaite de plus en plus souvent que la flexibilité de Netflix soit transposée à la télévision classique. 

Extraits des principales conclusions

1. Adoption par les jeunes habitués au numérique
Netflix a été particulièrement bien accueilli par les « Online Media Masters », un type d’utilisateurs identifiés pour la première fois en 2013 dans l’étude digiMeter d'iMinds relative à la possession et à l'utilisation des médias en Flandre. Essentiellement composé de jeunes, ce segment se caractérise par une forte pensée numérique. Ces utilisateurs sont habitués à regarder des films et des séries en streaming (souvent via des sources illégales) et se montrent plutôt soucieux du prix. Pour eux, Netflix n’est rien d’autre qu’une source supplémentaire, mais qui n’est pas bon marché. S’ils paient pour ce service, ils attendent une offre de qualité.

2. Convivialité intuitive
Le plus gros atout de Netflix reste sa convivialité. Netflix est à ce point intuitif que son utilisation est littéralement un jeu d’enfant.

3. Frustrations quant à l’offre
Un bémol : l’offre de Netflix, et en particulier l’offre de films, que les utilisateurs trouvent très pauvre. Ils craignent une saturation au niveau des séries ou sont frustrés par la longue attente qui précède l’arrivée des nouvelles saisons d’une série. 

4. Formule d’abonnement flexible
La flexibilité de l’abonnement Netflix (vous pouvez résilier votre abonnement quand vous le souhaitez et le réactiver facilement) séduit. Ce principe du « hop on/hop off » permet de ne payer que pour les périodes au cours desquelles vous pouvez ou voulez regarder Netflix. Un facteur essentiel pour le consommateur attentif à son budget ! 

5. Service complémentaire
Pour l’utilisateur, tout est une question de complémentarité. Le consommateur est prêt à payer plus pour du contenu et des services uniques. Par contre, lorsque deux services se recoupent, il décide souvent d’en supprimer un. Netflix est perçu comme un service complémentaire aux chaînes de télévision habituelles. Les utilisateurs flamands de Netflix ne sont donc pas enclins à couper la télédistribution. On observe plutôt un recoupement avec d’autres offres de films et de séries payantes telles que Play et Play More. Les abonnés ont vu en l’arrivée de Netflix l’occasion de les mettre en balance.

Documents

Paid Media Research, Data & ROI Research Data & ROI Television & other screen