UBA Position Paper sur l'impact de la numérisation de la radio sur le marché publicitaire

Position Paper
dab_piktogramm.png

Le gouvernement flamand a adopté la note du ministre Gatz sur «un paysage radiophonique durable et orienté vers l’avenir». Un nouveau plan de fréquence FM est à l’étude, mais n’est pas évident. La bande FM offre un espace insuffisant pour organiser le futur développement d’un paysage radiophonique varié et concurrentiel. Une numérisation du paysage radiophonique flamand s’impose. Le DAB+ est mis en avant comme norme pour les émissions radiophoniques numériques. De nouveaux agréments relatifs aux radios FM nationales seront liés à l’obligation de (faire) diffuser le signal via DAB+. La fin de l’analogique est proposée au maximum deux ans après avoir atteint 50 % de la durée d’écoute.

L’UBA a analysé l’impact potentiel de cette proposition pour les annonceurs et a présenté ses conclusions à la Commission Média du Parlement flamand.

Cliquez ici pour voir la vidéo du débat tenu au Parlement Flamand sur le sujet. Chris Van Roey, CEO de l’UBA, donne la vision des Annonceurs à partir de 43 min 50 sec

Les parlementaires Wilfried Vandaele (NVA) et Karin Brouwers (CD&V) ont formulé deux questions à l’issue de la présentation de l’UBA. L’UBA a dès lors mené une enquête additionnelle auprès des membres utilisateurs intensifs de la radio. Voici le résumé des conclusions.

Télécharger les documents en pdf.

Documents

Paid Media Digital Radio