UBA Position Paper : L’UBA œuvre pour de meilleurs formats publicitaires en ligne

Position Paper
Resized_Man-in-suit-with-bag,-on-zebra-crossing-531594755_3000x1997.jpg

En tant que partenaire « affilié », l’UBA participe à la « Coalition for Better Ads ». Cette organisation vise à offrir aux consommateurs une meilleure expérience publicitaire en ligne. Sur la base d’une étude approfondie de l’expérience utilisateur en ligne auprès de plus de 25 000 consommateurs en Europe et aux États-Unis, la coalition publie une liste de 104 formats publicitaires en ligne et de l’expérience utilisateur qui va de pair. L’UBA invite les annonceurs belges à éviter certains formats en ligne « intrusifs » dans leurs campagnes.

La « Coalition for Better Ads »

Cette organisation internationale a été fondée dans le but de développer et d’implémenter de meilleures normes mondiales en matière de publicité en ligne. Elle est soutenue par une multitude d’entreprises, d’organisations et d’associations: 80 associations d’annonceurs, dont l’UBA et la WFA, des annonceurs tels que P&G et Unilever, des médias en ligne comme Facebook, Google et The Washington Post et de nombreux autres acteurs de l’industrie parmi lesquels GroupM, IAB et NAI. L’étude « Better Ads Standards », publiée cette semaine, est la première initiative de la Coalition.

Une étude détaillée de l’expérience utilisateur en ligne

L’étude a été menée en Europe et aux États-Unis, de décembre 2015 à février 2017. Un échantillon représentatif de 25 079 consommateurs a été confronté à 4 articles en ligne associés à 3 formats publicitaires différents (et un article sans publicité). Les participants ont ensuite été invités à classer les différentes expériences utilisateur sur la base de divers facteurs : le potentiel de divertissement de l’annonce, son caractère intrusif, etc. Les tests se sont déroulés tant sur des ordinateurs de bureau que sur des appareils mobiles. Il a ainsi été possible de dresser une liste complète de 104 formats publicitaires en ligne selon leur expérience utilisateur.

Plusieurs formats publicitaires en ligne sont intrusifs

L’enquête a permis d’identifier 4 formats publicitaires en ligne de bureau et 8 formats mobiles très irritants pour les utilisateurs. Nous employons ici les termes anglais parce qu’ils sont couramment utilisés sur le marché. Vous trouverez en annexe une présentation graphique de certains de ces formats.

L’organisation recommande d’éviter les formats suivants dans les environnements de bureau : « pop-up ads », « auto-play video ads with sound», « prestitial ads with countdown » et « large sticky ads ».

Côté mobile, il s’agit des « pop-up ads », des « prestitial ads », des « ads with density higher than 30 % », des « flashing animated ads », des « auto-play video ads with sound», des « poststitial ads with countdown », des « full-screen scrollover ads » et des « large sticky ads ».

Conclusion

Les annonceurs et l’industrie en ligne ont la responsabilité d’améliorer l’expérience en ligne des utilisateurs. L’étude approfondie de la « Coalition for Better Ads » nous a d’ores et déjà permis de mettre le doigt sur les formats publicitaires les plus intrusifs. Il est dans l’intérêt de tous d’éviter de les utiliser. L’UBA recommande à ses membres d’indiquer clairement dans leurs briefings et leurs contrats avec des agences et des médias qu’ils ne souhaitent plus faire usage de ce format pour les campagnes publicitaires de leurs marques.

Documents

Paid Media Digital Media & Touchpoints