Trois questions à Anne-Clotilde Picot, IKEA, sur la réalité augmentée

anne-clo51895.jpg

Ikea a lancé récemment son application de Réalité Augmentée “Ikea Place" qui permet à l’utilisateur de placer virtuellement le mobilier Ikea dans une pièce. Nous avons posé trois questions à Anne-Clotilde Picot, Marketing & Customer Experience Manager, IKEA Belgium, sur l’impact de cette nouvelle application sur la marque.

Comment en êtes-vous venus à développer une application de RA ? Quels sont les principaux avantages pour l’entreprise et la marque ?

IKEA tente, depuis toujours, de donner accès au public à un design élégant et abordable. Nous pensons qu’un bon design combine forme, fonction, qualité, durabilité et prix bas. C’est ce que nous appelons le « design démocratique ». IKEA Place nous permet de concrétiser cette conception d’une nouvelle manière. Le « tout en ligne » rend notre marque plus accessible, mais il subsiste toujours un manque. IKEA Place le comble en rapprochant représentation et réalité : tout le monde peut ainsi se rendre compte de l’impact positif que peut avoir le design sur la vie de tous les jours.

Pourquoi IKEA a-t-il consenti cet investissement ?

IKEA Place permet à nos clients d’expérimenter nos produits, ce qui leur donne la confiance nécessaire pour faire des choix pour leurs espaces (salon, bureau, atelier). Nous mettons à profit une technologie de pointe pour aider les clients à améliorer leur quotidien.

Pensez-vous que l’évolution technologique représente une menace pour les magasins physiques ?

Notre application IKEA Place a été conçue comme un complément à nos magasins, pas pour les remplacer. La technologie occupera une place de plus en plus prépondérante dans tout ce que nous faisons. Les canaux numériques sont déjà très présents dans les magasins, mais nous remarquons que les clients veulent toujours pouvoir voir et toucher nos produits. Nos magasins physiques conviennent parfaitement à cette expérience sensorielle.

Marketing Technology 3 questions