Près de 40% des Belges pratiquent le binge watching

Survey
iStock-518778807.jpg

Les modes de consommation de la télévision et de ses contenus ont plus évolué ces cinq dernières années que durant les trente années précédentes.

Le CIM TV nous apprend qu’en 2017, l’utilisation des écrans de télévision à d’autres fins que la vision des chaînes, a battu de nouveaux records. Sur certaines cibles (jeunes), le cumul VHS, DVD, Blu-Ray, VOD, enregistrements numériques, etc. peut dépasser la demi-heure d’utilisation journalière moyenne dans le Nord, et frôle l’heure dans le Sud. D’autre part, le CIM Establishment Survey chiffre à 20% la proportion d’utilisateurs de Netflix (Nord et Sud - All 12+).

Ceci donne un cadre à une autre nouvelle information amenée par l’Establishment Survey : le binge watching, ou visionnage en rafale (critère : avoir regardé 3 épisodes ou plus de la même série TV dans la même journée). 14% des répondants déclarent le pratiquer au moins une fois par semaine, et 23% supplémentaires le pratiquer moins régulièrement. Cela concerne donc près de 40% de la population nationale.

Les 12-20 ans en sont les plus assidus (28% hebdomadairement) et, sans surprise, les seniors les moins concernés (moins de 10%). On notera ensuite que le phénomène est plus marqué chez les francophones, mais c’est plus une question de fréquence que de pénétration totale. Même constatation pour les femmes par rapport aux hommes. La source principale des épisodes regardés est, de loin, l’enregistrement numérique "maison", suivi par le streaming payant de type Netflix et le download/streaming illégal.

Documents

Paid Media Research, Data & ROI Television & other screen Media & Touchpoints