Qu’est-ce qu’un Distributed Denial of Service  ?

DDOS-AdFraud.jpg

Le Distributed Denial of Service (DDoS) est une méthode prisée par les pirates pour paralyser les sites web. Pour y parvenir, ils bombardent les serveurs d’innombrables blocs d’information.

Les serveurs ciblés ploient sous le choc de l’attaque, soit à cause de la rapidité à laquelle l’information leur arrive, soit à cause du volume d’informations à traiter. La Belgique est quotidiennement le théâtre de 300 à 1 500 cyberattaques. Les entreprises commerciales et les sites gouvernementaux en sont les principales victimes. Les cibles sont souvent des sites importants, comme ceux des banques ou des émetteurs de cartes de crédit.

Pour mener leur attaque à bien, les pirates ont besoin d’un immense réseau informatique, qu’ils obtiennent en détournant les ordinateurs des particuliers après y avoir placé un virus. Tous ces ordinateurs sont ensuite activés ensemble (pour former un botnet) avant l’attaque.

Une attaque DDoS interrompt le trafic Internet du site web paralysé. Aucune donnée n’est volée, bien que de telles attaques soient parfois utilisées pour faire diversion.

Marketing Technology Paid Media What is