Qu’est-ce que le hackvertising ?

hackvertising-uba.jpg

« Hackvertising » est un mot-valise dérivé des termes « hacking » et « advertising ». Il s’agit d’une forme de guérilla marketing, selon laquelle les marques cassent les codes traditionnels et repoussent les limites afin de créer le buzz. 

Avec une mentalité similaire à celle d’un hacker, les marques tentent de gagner la sympathie du consommateur de manière disruptive et de devenir ainsi le centre des conversations. Il importe, en ce sens, que la marque conserve sa propre identité et que l’action en question corresponde à son univers et à son « tone of voice ». Le hackvertising permet, certes, de réaliser des campagnes accrocheuses et d’attirer gratuitement l’attention, mais il n’est évidemment pas sans risque. Il convient d’évaluer correctement les risques à l’avance et de demander une assistance juridique.

Le terme a été lancé lors du Cannes Lions 2018, dans la foulée d’une série de campagnes de Burger King (notamment « King Popcorn », « OK Google » et « Scary Clown Night »), qui illustrent bien le concept. Mais d’autres annonceurs ont aussi recours à cette même technique.

-----------------------------------------

Chaque semaine, l’UBA vous propose une explication brève et pertinente des mots qui font désormais partie du quotidien de notre secteur d’activités.

Programmatic buying, Curated content, Virtual Reality… sont devenus des termes incontournables. L’UBA a décidé de vous fournir les clés pour mieux les comprendre.

Chaque semaine, un nouveau mot « What is » sera présenté en liens avec des sujets, informations et activités pertinents.

Y a t-il des mots que vous souhaitez dans cette catégorie ?

Envoyer votre suggestion à gregory@ubabelgium.be

Paid Media Strategy & Branding What is