Qu’est-ce que l'OGSM et pourquoi tous les départements devraient-ils en avoir un ? Selon Ides Ticket, Business Markers

News
Ides Ticket.png

OGSM est l’acronyme des mots Objectives, Goals, Strategies et Measures. Il s’agit d’un processus opérationnel stratégique qui vise à élaborer un document simple d’une page décrivant la vision à long, à moyen et à court terme du senior management pour son entreprise, sur la base de quatre questions clés : où allons-nous ? Quel sera le résultat lorsque nous y serons ? Comment allons-nous y parvenir ? Et comment savoir si nous sommes sur la bonne voie ?

Ce document OGSM constitue la feuille de route d’une entreprise pour l’élaboration, la réalisation et la communication d’une stratégie.

 

Quel est le principe ?

  1. Vous mettez des mots sur les objectifs de l’entreprise, de votre département ou de votre marque. Les buts afférents sont définis à l’aide de nombres. Les stratégies nécessaires pour atteindre les buts sont exprimées avec des mots et, enfin, les mesures utilisées pour suivre et préciser les stratégies sont définies à l’aide de nombres et de mots. Une règle simple : mots, nombres, mots, nombres, mots.

  2. Deuxièmement, la beauté du processus OGSM réside dans le fait qu’il se répercute sur plusieurs niveaux, du collaborateur le plus ancien au travailleur le plus jeune. Tous les membres de l’entreprise connaissent ainsi la direction empruntée et leur contribution personnelle pour arriver à destination.

  3. Le processus OGSM est un processus co-créatif d’élaboration et de réalisation de la stratégie. Il peut prendre en compte tous les aspects de l’exécution des opérations : innovation, service clientèle, qualité, engagement du personnel, ventes et marketing.
     
  4. Le document OGSM tient en une seule page. Simple et clair, il doit être largement diffusé et utilisé comme outil de suivi régulier.

Quels sont les avantages ?

  1. Focus. Lorsque vous entamez un processus OGSM, vous devez garder la finalité à l’esprit. De quoi focaliser l’attention de l’équipe sur des objectifs communs plutôt que sur des objectifs départementaux ou individuels. Le processus fait en sorte que chaque membre comprenne comment sa contribution ou celle de son département cadre avec les préoccupations de l’entreprise et de ses clients. Il aide à faire des choix et vous indique tout particulièrement ce qu’il NE faut PAS faire.

  2. Engagement co-créatif. Le développement de l’OGSM est un processus collaboratif impliquant des collègues soigneusement sélectionnés. À la clé ? Une approche intégrée et conjointe axée sur ce qui importe vraiment pour l’entreprise et ses clients, compte tenu des interdépendances et des interrelations entre les ressources et les fonctions. Établir un document OGSM en collaboration, c’est garantir une certaine entraide entre les fonctions de l’organisation. Elles coopèrent et n’entrent pas en conflit comme c’est le cas dans d’autres approches organisationnelles en silo.

  3. Suivi : le fait que l’OGSM ait des répercussions sur différentes responsabilités garantit une équipe sur la même longueur d’onde, engagée et capable de réaliser des objectifs personnels conformes aux objectifs généraux de l’entreprise.

  4. Communication de la stratégie en une seule page : ce document d’une page à la fois simple, clair et accessible permet à l’organisation d’assurer la réussite de la communication de sa vision à tous les niveaux de l’entreprise et en externe, à ses clients. Un document OGSM bien ficelé peut être affiché en toute confiance sur les principaux panneaux d’affichage et autres supports de communication de l’entreprise.

Si l’on suit la règle « mots nombres mots nombres mots », le processus OGSM donne naissance à un business plan bien construit et SMART (Specific, Measurable, Achievable, Realistic, Time).

Comment l’élaborer ?

  1. Définition du point de départ : un OGSM commence par la réponse à une question, à savoir « Où en sommes-nous aujourd’hui ? » Pour ce faire, il est nécessaire de mener un audit ou une analyse SWOT.

  2. Compréhension de votre entreprise : avant de prendre des décisions sur ce qui est réalisable en termes de vision commerciale et de buts afférents, l’équipe doit être d’accord quant à la compréhension des meilleures pratiques et à l’acceptation de sa position actuelle dans le cadre de ce cheminement.
     
  3. Élaboration de la stratégie : une série d’ateliers facilitateurs, animés par un spécialiste OGSM expérimenté, sont organisés avec l’équipe pour définir les objectifs et les buts connexes et pour prendre des décisions éclairées sur le choix des stratégies spécifiques qui permettront d’atteindre les objectifs et sur la manière de suivre et de mesurer l’efficacité des stratégies.

  4. Mise en œuvre et analyse de la stratégie : la sélection minutieuse des mesures adéquates durant le développement du processus OGSM implique d’intégrer le suivi de l’exécution de l’OGSM à la gestion opérationnelle quotidienne. À l’occasion, généralement tous les trois mois, le document OGSM est réexaminé à la lumière de l’évolution de la conjoncture et des perspectives commerciales.

Mes conseils

  • Vous êtes maître de votre destin. Vous désirez exercer votre fonction avec plaisir. N’attendez pas les ordres de votre manager. Créez votre plan OGSM d’une page. Une forme de liberté encadrée.

  • Un OGSM d’une page est l’outil le plus simple permettant de vérifier régulièrement avec les équipes si vous êtes ou non sur la bonne voie. Que demander de plus ?

  • Tout le monde peut faire du vélo, non ? Il en va de même pour la rédaction d’un document OGSM. Cette tâche ne vous demande qu’un peu de pratique et d’expérience au début. À l’instar du vélo. « Don’t be afraid to fail. Be afraid not to try », dixit Michael Jordan.

Ides Ticket, Managing Partner Business Markers  

Intéressé ?

Participez à notre formation Plan Efficiency "Comment établir un plan efficace ? De la vision à l'action en 1 A4 avec la méthode OGSM": Infos et inscriptions

Master Class Strategy & Branding Strategy Academy