Trois questions à Nicolas Lambert, Advertiser Personality 2010

nicolaslambertedited_0.png

"La technologie permet de faire des choses extraordinaires et il faut la connaître sur le bout des doigts, mais cela ne dispense pas d’avoir une compréhension fine de son public et de l’exploiter de manière créative." 

Carte d'identité APOY :

  • Nicolas Lambert
  • élu en tant qu'APOY dans l’année 2010
  • Jadis Marketing Director chez Alken Maes
  • Maintenant Directeur chez Fairtrade Belgium

Pourquoi avez-vous été élu APOY?

Il faudrait le demander au jury de l’époque! Je pense que celui-ci a été séduit par le côté innovant de la communication autour de la relance de Maes. Avec TBWA, nous étions parmi les premiers à passer du ‘storytelling’ au ‘storydoing. Organiser des événements marquants et mobilisateurs qui portaient le message et surtout la personnalité de la marque et communiquer autour de ces événements. Par exemple la fameuse action ‘mettez un bac à la fenêtre’ ou nous promettions d’échanger un casier de n’importe quelle marque contre un casier de la nouvelle Maes…buzz assuré. C’est devenu plus commun maintenant mais c’était assez nouveau à l’époque.

Qu'est-ce qui a changé pour vous après votre élection?

Pas grand-chose mais j’avoue que ça fait plaisir d’être reconnu par ses pairs. C’était aussi important pour l’ensemble des collègues de chez Alken-Maes qui avaient investi énormément d’énergie dans la relance des marques et voyaient à travers ce titre leurs efforts récompensés. Cela nous a également aidés en termes d’employer branding, particulièrement dans le domaine du marketing. 

Quel est votre meilleur conseil pour les jeunes marketeurs?

De ne pas oublier les bases. La technologie permet de faire des choses extraordinaires et il faut la connaître sur le bout des doigts, mais cela ne dispense pas d’avoir une compréhension fine de son public et de l’exploiter de manière créative. L’obsession pour la technologie fait parfois oublier que le marketing c’est avant tout de l’interaction avec d’autres humains. Je crois aussi que les organisations doivent opérer une révolution éthique, centrée sur la recherche de sens et de valeurs partagées, et le marketing doit avoir un rôle moteur dans cette révolution.

Vous pouvez voter pour votre candidat préféré sur apoy.be et ajouter ainsi des noms à la long list dans laquelle le jury sélectionnera le grand gagnant.

Strategy & Branding 3 questions