La WFA s'intéresse aux ‘Agency Rosters’

Insights
agency-relation-uba.jpg

De plus en plus de marques font appel à plusieurs agences pour créer et mettre en œuvre leurs projets. L'aperçu des agences avec lesquelles une marque coopère s'appelle une «Agency Rosters». La WFA (World Federation of Advertisers) a étudié ce modèle dans 50 multinationales.

En collaboration avec The Observatory, La WFA a mené une enquête mondiale sur les «Agency Rosters» dans 50 multinationales.

La majorité des répondants (81%) utilisent un modèle d'Agency Rosters dans lequel le département marketing / communication coordonne les différentes agences. Mais de nombreuses entreprises utilisent un mélange de modèles de coopération, ce qui rend la complexité plus grande. Interrogés sur l’évaluation de leur modèle de coopération, les marques attribuent une note de 5,7 / 10. Mais les agences ne sont pas satisfaites et donnent 5.2 / 10.

Les clients et les agences sont largement d'accord sur l'importance relative des différents aspects de la collaboration. Mais la perception entre les deux groupes est parfois diverse.

  • Les annonceurs estiment que les agences ont encore un moyen de fournir de la qualité. Les principaux points cités sont la mesure du retour sur investissement dans les différents canaux, la transmission des données, des analyses et des informations à tous les bureaux de la liste, ainsi qu’une compréhension commune du parcours du consommateur.
  • Pour leur part, les agences ont besoin d’améliorations du côté des clients, en accordant une attention particulière aux briefings qualitatifs, à une meilleure coopération interne et à une expertise suffisante de l’équipe marketing.

Interrogés sur l'évolution de la liste de leurs agences, des résultats intéressants se dégagent:

  • Les annonceurs considèrent les agences comme des partenaires commerciaux pour leurs marques.Pourtant, 30% des personnes interrogées ont déclaré qu'elles allaient faire plus appel aux consultants en management
  • les annonceurs veulent investir dans la bonne coopération avec les agences, mais seule une minorité pense à une rémunération liée aux résultats
  • Les annonceurs veulent être moins dépendants de leurs agences et développer des relations plus directes avec les médias et les éditeurs.
  • il y a une tendance à organiser un certain nombre de tâches en interne
  • les annonceurs ne sont pas d'accord en interne sur l'évolution du nombre d'agences dans leur liste: 60% souhaitent réduire le nombre, les autres veulent faire appel à plus de spécialistes

Vous pouvez télécharger la recherche complète ci-dessous.

UBA lance une nouvelle communauté d'experts sur la gestion des agences en septembre. À cette fin, UBA et PitchPoint ont mené une enquête sur la relation entre l’agence et l’annonceur en Belgique. Curieux des résultats? Inscrivez-vous ici pour cette communauté d'experts UBA.

Documents

Insight Agency Management