Quelles sont les mesures à prendre face à l’indexation mobile-first de Google ? Remco van der Beek

News
Remco van der beek.jpg

En quoi consiste l'indexation mobile-first et quelles sont ses conséquences pour les propriétaires de sites web ?

Jusqu’en mars 2018, Google classait les résultats de recherche sur la base de l’indexation desktop-first. Ce qui signifie que la version desktop du site web prévalait pour le classement des résultats de recherche mobile.

Depuis mars 2018, c’est l’inverse : Google examine d’abord la version mobile du site web pour établir le classement des résultats de recherche mobile et desktop. Et si aucune version mobile n’est disponible, c’est alors la version desktop du site qui est déterminante.

Quelles sont les conséquences de l’indexation mobile-first ?

Disposer d’une version mobile de son site web n’était déjà pas un luxe superflu au vu du nombre croissant de visiteurs mobiles. Avec le mobile-first, c’est encore plus important. Imaginez : vous n’avez pas de version mobile de votre site web. C’est donc votre version desktop qui est indexée, tout en étant désormais confrontée à une concurrence beaucoup plus forte de la part d’autres sites web qui eux, ont une version mobile.

Quelles sont les mesures à prendre en matière d’indexation mobile-first ?

L’important aux yeux de Google pour l’indexation mobile-first ? Les versions desktop et mobile de votre site doivent présenter un contenu identique, c’est-à-dire les mêmes textes, images et vidéos. Mais aussi les mêmes méta-tags, données structurées, balises Open Graph et Twitter Cards.

Vous avez déjà investi dans un site web adaptatif ? Magnifique ! Vous n’avez plus rien à faire. Le même HTML et le même contenu sont en effet affichés de manière identique sur les appareils desktop et mobiles.

Votre contenu est dynamique ? Autrement dit, différentes versions du HTML sont affichées en fonction de la reconnaissance de l’user-agent de l’utilisateur ? Demandez au Googlebot pour smartphones de crawler votre site web. Vous pouvez notamment ajouter l’en-tête HTTP Vary à votre site web pour y parvenir.

Si vous utilisez des URL différentes pour les versions desktop et mobile de votre contenu, comme www.exemple.be et m.exemple.be, vous devez également prendre des mesures supplémentaires. Les plus importantes étant :

  • d’ajouter le tag rel=“alternate” sur vos pages desktop pour qu’elles renvoient à la version mobile ;
  • d’ajouter le tag rel=“canonical” sur les pages mobiles pour indiquer à Google que ces pages sont prioritaires ;
  • de faire vérifier la version mobile de votre site séparément par Search Console.

Remco van der Beek, Digital marketing et analytics consultant chez Engage Digital, Formateur à l'UBA Academy

Marketing Technology Content Marketing Mobile Content Marketing_ Owned media Website Academy content