L’UBA est partenaire de la 'Unstereotype Alliance' de l'UN Women

News
UN_Women_Partner_UBA.png

New York, le 5 juin 2019 - L’UBA a été officiellement acceptée comme partenaire de la Unstereotype Alliance, au siège des United Nations, à New York.

La 'Unstereotype Alliance' (Alliance contre les stéréotypes) est une initiative de 'UN Women' qui entend tirer un trait sur les stéréotypes dans la publicité. L’Alliance vise un changement culturel positif par une représentation réaliste et non discriminatoire des femmes et des hommes dans la publicité. Diageo, GSK, HP, Johnson & Johnson, Mars, Microsoft et P&G sont quelques-uns des principaux membres du groupe. L’ANA, l’ISBA, l’Unicef et la WFA en sont d’autres partenaires.

En octobre 2018, l’UBA a organisé à Bruxelles un Executive Forum consacré à la 'Unstereotype Communication'. De concert avec les annonceurs présents, l’idée est alors née d’élaborer une charte sur ce thème. La charte 'Unstereotype Communication' de l’UBA a ainsi été publiée au printemps 2019. Cette charte a fait l’objet d’une étroite collaboration avec le monde politique, les annonceurs et d’autres organisations. À travers ce document, l’UBA s'engage à promouvoir l’égalité des sexes, la diversité et l’inclusion dans la publicité. La charte a été étoffée d’une série de conseils pour la communication externe et la politique interne et a été transmise aux membres et à divers intervenants. Lors du Trends Day de l’UBA, en mars 2019, le thème a été développé à travers des conférences de Jitske Kramer ('Trends in Diversity and Inclusion') et de Jozefien Daelemans et Dalilla Hermans ('How to unstereotype advertising'). Les membres de l’UBA, dont Microsoft et De Lijn, ont publié des articles sur le site web de l’UBA sur la manière dont ils intègrent cette dimension dans leur entreprise.

Phumzile Mlambo-Ngcuka, Executive Director de l'UN Women : " Les stéréotypes reflètent des idées profondément ancrées sur la féminité et la masculinité. Les attitudes négatives à l’égard des femmes et des filles sont l’un des principaux obstacles à l’égalité entre les sexes et nous devons nous y attaquer et y remédier. La publicité est un moteur particulièrement puissant pour changer les perceptions et influencer les normes sociales. "

La société a changé, mais ces évolutions se reflètent peu dans la publicité. La publicité doit présenter des images et des récits représentatifs de la société d’aujourd’hui et de demain. Elle doit éviter les stéréotypes et traiter chacun de la même manière, indépendamment de son sexe, de son origine, de son âge, de son orientation sexuelle, de son handicap ou de ses convictions.

Chris Van Roey : " L’UBA est synonyme de marques durables et de communication durable. Ce thème s’inscrit parfaitement dans ce cadre. À cet égard, l’UBA est très fière qu’UN Women ait remarqué ses efforts et nous permette d’être un partenaire de l’initiative #unstereotypealliance. Cela nous incite à maintenir le sujet à l’ordre du jour de l’UBA et à continuer à travailler sur l’égalité des sexes, la diversité et l’inclusion dans notre domaine d’expertise. Je tiens à remercier tous ceux qui ont travaillé sur ce thème : le groupe de réflexion de l’Executive Forum, les collaborateurs de Charlie Magazine à qui nous avons fait appel pour rédiger la charte, les cosignataires ACC, CSA, JUMP et FEB/VOB et bien sûr l’équipe UBA elle-même, dont Simone Ruseler et Mia Venken, qui étaient en première ligne pour faire aboutir ce projet. "

Daniel Seymour, Director Strategic Partnerships UN Women : " Nous nous réjouissons de cette collaboration positive avec l’UBA. La Belgique est un marché stratégique pour la Unstereotype Alliance et nous sommes convaincus qu’à travers notre partenariat avec l’UBA, nous progresserons encore plus dans la réalisation de notre mission, qui consiste à éliminer les stéréotypes sexistes dans la publicité. "

La charte de l’UBA 'Unstereotype Communication' est disponible ici.

 

 

Announcement