Restez au courant des informations les plus importantes du secteur

Créer un compte

3 conseils en or pour une présentation percutante

News
Filip Muyllaert.jpeg

Dans le cadre de la Master Class au sein de l’UBA Academy, Filip Muyllaert vous donne 3 conseils en or pour une présentation percutante. Présentez une "big idea", misez sur la communication visuelle et utilisez consciemment des éléments de variation.

1. Présentez une « Big Idea »

La « Big Idea » de votre présentation est votre message principal : que voulez-vous que votre public retienne à l’issue de votre intervention ? Assurez-vous que cette idée centrale est pertinente pour votre public et qu’elle est amenée, représentée et formulée de manière percutante. Veillez, en outre, à la répéter régulièrement au cours de votre présentation. Si cette dernière règle s’applique à toutes les présentations, elle est particulièrement importante pour les présentations plus longues et plus complexes. L’idée fondamentale est la suivante : pendant que vous parlez, le public filtre constamment l’information. Si vous souhaitez que vos auditeurs se souviennent de l’essentiel de votre présentation, vous devez répéter ces idées centrales, éventuellement par divers moyens.

2. Misez sur la communication visuelle

Le langage visuel est un élément clé de toute présentation bien ficelée. Le cerveau humain réfléchit souvent de manière imagée. Le langage visuel peut donc accroître considérablement l’impact de votre message. Il s’agit de faire « visualiser » à votre public ce que vous êtes en train de dire. Si vous y parvenez, la présentation se dessinera dans la tête des auditeurs. Résultat ? Vous générerez un impact, vous capterez l’attention et vos messages resteront bien plus longtemps en mémoire. Les métaphores et le storytelling, par exemple, constituent des formes efficaces de communication visuelle : vous parlez littéralement en images. Trop nombreux sont les « communicateurs factuels » purs, qui se concentrent sur l’hémisphère gauche du cerveau de leurs auditeurs. Tâchez d’être davantage un « communicateur visuel » en stimulant l’hémisphère droit du cerveau à l’aide du langage visuel (éventuellement combiné à une présentation PowerPoint synoptique). En vous érigeant en communicateur à la fois left-brain et right-brain, vous renforcerez l’impact de votre message et votre public s’en souviendra longtemps.

3. Utilisez consciemment des éléments de variation

Une bonne présentation est une succession de « variations ». Ces changements peuvent intervenir au niveau « micro », au travers d’un geste, d’une intonation, d’une variation de volume, d’un passage à la dia suivante, etc. Mais ils peuvent aussi s’opérer au niveau « macro », lorsque vous entrez en interaction avec le public, vous détachez de la présentation PowerPoint pour utiliser le tableau, diffusez une vidéo, etc. Le cerveau humain est particulièrement sensible au changement : il remarque très rapidement les choses qui changent. Plus encore, le cerveau AIME le changement. D’où l’importance d’intégrer volontairement des micro et des macro-variations dans votre présentation. Plus vous prévoyez de variation, plus votre public sera susceptible de continuer à vous écouter avec intérêt.



Filip Muyllaert, Managing Director de The Communication Group, a donné une Master Class « Masterful Sales Presentations » à l’UBA Academy, le 17/06/2019.

Insight Master Class Omnichannel & Sales Skills Academy