Restez au courant des informations les plus importantes du secteur

Créer un compte

L’intelligence artificielle permet de maximiser l’efficacité de ses communications

News
EC Employer Website Attention iStock-899969014.jpg

Retour sur l’UBA Expert Community Employer Branding du 18 septembre.

« Le seul facteur qui se raréfie dans un monde d'abondance est l'attention humaine. » disait Kevin Kelly, Rédacteur en chef fondateur de Wired. Il convient donc d’en connaître les principes pour améliorer l’impact visuel de ses communications.

Utiliser les principes de l'attention humaine pour améliorer l'impact visuel

Olivier Rollus – CEO de ITTENTION - a développé une intelligence artificielle qui combine les résultats de la recherche scientifique en neuroscience, en psychologie cognitive, en théorie de l'information et en analyse du suivi oculaire. Son outil permet de vérifier ce qui retient l’attention, de voir comment le regard se déplace, de visualiser ce qui est vu en premier, et d’évaluer l’impact de certaines zones d’intérêt.

Tout cela pendant les 3 premières secondes d’une page internet, d’un packaging ou d’une vidéo. C’est en effet pour ce court laps de temps de 3 secondes qu’il est essentiel d’optimiser l’impact visuel de ses communications. Pourquoi ? Parce que les 3 premières secondes de notre vision sont une attention réflexe ! Après, l’attention devient volitive c’est-à-dire résultante d’une décision ou d’un choix.

Rareté et contraste pour influencer l’attention réflexe

Pendant ces 3 premières secondes, l’attention sera influencée par les caractéristiques rares et contrastantes telles que la luminance, la couleur, l'orientation, la texture, la taille, le bord, la courbure, le coin, la forme, la détection des visages et l'emplacement. En effet, pour le cerveau, les images ne sont rien d'autre que des lignes, des bords, des coins, des courbes, des formes, des couleurs ou des mouvements. Rareté et contraste permettent donc de se distinguer.

Faire de son intuition créative une conviction objective

En utilisant rareté et contraste à bon escient, on augmente l’attractivité de certains éléments et on impose l’ordre dans lequel l’œil doit les voir.

A l’aide d’une foule d’exemples et de cas très concrets, Olivier a partagé ses enseignements tirés de 30.000 analyses visuelles : plus grand ne veut pas dire plus visible, éviter l'effet absorbant d'un visage, choisir les bonnes couleurs, tenir compte de l'effet d'attention conjointe et ne pas perdre le (regard du) consommateur.

Et si vous voulez tester le résultat de votre intuition, l’intelligence artificielle vous apporte désormais ses métriques objectives.

Agenda

Expert community Corporate & HR Advertising Artificial Intelligence Corporate Communication Employer Marketing