Restez au courant des informations les plus importantes du secteur

Créer un compte

Le JEP reçoit des plaintes liées au coronavirus

News
jep-plainte-klacht.jpg

Le Jury d’Éthique Publicitaire (JEP) commence à recevoir de plus en plus de plaintes liées à la crise du coronavirus. Ces plaintes portent souvent sur des campagnes qui ne poseraient aucun problème en temps normal, mais que certains consommateurs jugent inappropriées dans les circonstances actuelles.

Il s’agit notamment de publicités contenant des messages tels que « rendez-vous chez votre conseiller », « rendez-vous dans notre showroom », « nos magasins sont ouverts en semaine », etc.

Certaines plaintes concernent aussi des publicités qui font référence au renforcement du système immunitaire et d’autres qui font la promotion de médicaments dont l’utilisation est actuellement déconseillée.

Ces publicités ont probablement été planifiées avant la crise et n’ont pas été adaptées à la situation actuelle.

Le JEP a également reçu une plainte concernant une publicité en ligne qui offrait gratuitement deux masques à l’achat d’un produit. Cette annonce a, depuis, été retirée.

Le Conseil de la Publicité et le JEP vous recommandent vivement de vous montrer prudents dans vos publicités. Faites preuve d’empathie, adaptez votre rédactionnel en fonction de la situation actuelle et évitez tout opportunisme.

Compte tenu des circonstances, le JEP a, par ailleurs, assoupli sa procédure de traitement des plaintes. Le traitement d’un dossier prend aujourd’hui un peu plus de temps que d’habitude. Le plaignant en sera également informé. En ce qui concerne les plaintes pour lesquelles la violation est manifeste, le JEP applique l’article 4 du règlement : le secrétariat prend immédiatement une décision, qui est ensuite ratifiée par le Jury.

 

 

 

 

Public Affairs & Regulation