Restez au courant des informations les plus importantes du secteur

Créer un compte

L’UBA soutient la demande du secteur de l’événementiel

News
event-covid19.jpg

Le secteur de l’événementiel a été le premier à être lourdement touché par les mesures de sécurité imposées dans le contexte du coronavirus. Tous les événements ont dû être suspendus sans délai. 80 000 personnes se sont ainsi subitement retrouvées sans travail et personne ne sait à ce jour quand cette situation prendra fin. La « Corona Eventsector Taskforce » demande au gouvernement des mesures de soutien. L’UBA a promis son soutien à cette alliance.

Le secteur de l’événementiel constitue un vaste écosystème d’entreprises diverses impliquées dans l’organisation d’événements. On estime à 77 000 le nombre d’événements organisés chaque année en Belgique.

Le secteur présente une structure pyramidale, ce qui accentue l’effet « boule de neige ». L’annulation d’un seul événement impacte instantanément toutes les entreprises impliquées dans son organisation : des organisateurs aux traiteurs, en passant par les techniciens, le personnel et les freelances. Sans oublier les étudiants jobistes qui travaillent au bar.

Le secteur est, en outre, fortement tributaire des saisons : printemps, été et automne. Compte tenu des mesures prises pour lutter contre la propagation du coronavirus, le secteur s’attend déjà à une perte certaine de travail et de revenus pour le printemps et l’été. La durée estimée du chômage dépasse déjà 6 mois.

À noter également que le secteur aura besoin de plusieurs mois après le Covid-19 pour pouvoir relancer l’activité. Ce retard s’explique par le temps nécessaire entre le briefing des clients, la préparation et la mise en place de l’événement proprement dit.

Le secteur prévoit une perte moyenne de chiffre d’affaires de 54 % en 2020 par rapport à 2019. Les organisateurs estiment le préjudice à 1,3 milliard d’euros (-52 %), tandis que les sous-traitants s’attendent à perdre plus de 3,6 milliards d’euros (-55 %).

L’association et les entreprises concernées ont conjointement mis sur pied la « Corona Eventsector Taskforce ». Ce groupe de travail demande au gouvernement des mesures de soutien dans quatre domaines : sur le plan personnel, sur le plan fiscal, des mesures de relance et des mesures spécifiques pour les freelances. L’UBA a promis son soutien à cette alliance.

Retrouvez ici les informations actualisées de la task force : https://accbelgium.maglr.com/nl_NL/19066/262018/cover.html



 

Event Sponsoring & Events Events event