Restez au courant des informations les plus importantes du secteur

Créer un compte

Les compétences du nouveau marketeur

News
compétences.jpg

Le rôle du Chief Marketing Officer a rapidement évolué, ces dernières années. Et la crise du Covid-19 exige plus que jamais des équipes de marketing aux aptitudes avérées. Il est essentiel qu’elles disposent des compétences adéquates pour déployer une communication efficace.

Dans le WARC Guide de ce mois-ci, Joanna Reesby, partenaire du bureau de recrutement exécutif Mission Bay, publie l’article « How to create a balanced, effective team ». Reesby constate que l’explosion des données disponibles a entraîné une multiplication exponentielle des outils. « Du datamining et de l’analyse des données à la gestion et la segmentation des catégories, de la planification des points de contact à la programmation, du monitoring et des mesures d’optimisation des campagnes en temps réel : le marketeur doit posséder une panoplie de compétences. »

Les marketeurs d’aujourd’hui doivent trouver un équilibre entre les principes fondamentaux de la création d’une marque, la technologie et la créativité. Pour faire gagner leurs équipes de marketing en efficacité, ils peuvent investir dans les compétences des collaborateurs, les soft skills et la mise en place de l’apprentissage continu. Les équipes de marketing ont besoin d’une approche tournée vers l’avenir, flexible et maniable.

Selon elle, de nombreuses organisations doivent également faire face à « un déséquilibre des compétences entre les différentes générations ». Les jeunes travailleurs jonglent souvent aisément avec le numérique, mais sont moins à l’aise avec la stratégie, alors que c’est l’inverse pour les collaborateurs plus expérimentés. Il est donc extrêmement important de trouver le bon mix de compétences pour faire preuve d’efficacité, aujourd’hui et demain.

Selon Reesby, les entreprises prennent trois mesures spécifiques pour former d’excellentes équipes de marketing :

  • elles recrutent en dehors de leur secteur direct ;
  • elles investissent dans l’apprentissage continu ;
  • elles bâtissent une culture interne flexible basée sur les réseaux plutôt que sur les hiérarchies.

Source : WARC

Strategy & Branding