Restez au courant des informations les plus importantes du secteur

Créer un compte

UBA Member Case : la Raffinerie Tirlemontoise met la main à la pâte

News Insights
TienseSuiker.png

La Raffinerie Tirlemontoise a distribué plus d'un "Sweet Little Touch" en cette période de crise. Outre une généreuse contribution aux banques alimentaires belges, ils ont également commencé à produire du gel désinfectant à base d'éthanol de blé et de betterave. 

Aide aux banques alimentaires

La Fédération belge des banques alimentaires (FBBA) a lancé un appel à la mi-mars pour empêcher l’interruption des activités des banques alimentaires. Si la crise du coronavirus s’est traduite par des rayons vides dans les magasins, elle menaçait aussi de provoquer une pénurie de bénévoles. La Raffinerie Tirlemontoise a donc répondu présente et a fait don de 6 tonnes de sucre aux banques alimentaires belges. 

Mais pas de sucre cristallisé classique pour le don de cette année : la raffinerie a préféré offrir du sucre impalpable et du sucre très fin. L’idéal pour la pâtisserie. Ces produits n’ont pas été choisis au hasard : les tendances du marché indiquent en effet une augmentation de la préparation de pâtisseries à domicile. Logique : comme le pense la Raffinerie Tirlemontoise, la pâtisserie est un moment chaleureux et familial, mais aussi solidaire. Autant de valeurs que la marque souhaite promouvoir !

Des initiatives de solidarité plus modestes, comme l’organisation d’une distribution de gaufres grâce au don de sucre, ont également vu le jour via les réseaux sociaux. Les gaufres ont ainsi été offertes à nos « héros des soins » dans différentes régions.

Production de gel désinfectant à base d’éthanol issu du blé et des betteraves

Les usines de la Raffinerie Tirlemontoise tournent à plein régime pour produire et conditionner le sucre. La demande a en effet explosé depuis le début de la crise. Mais l’entreprise a aussi lancé la production d’un gel désinfectant depuis la fin du mois de mars.

Guy Paternoster, CEO : « Nous nous sommes lancés très rapidement. Nous avons d’abord procédé à des tests approfondis avant de réussir à produire un gel désinfectant à base d’éthanol issu du blé et des betteraves. Ce gel désinfectant, dont le volume de production augmentera progressivement, sera fourni gratuitement au gouvernement en fonction de ses besoins. Nous l’utilisons aussi pour protéger nos propres collaborateurs. Comme dans toute l’industrie agroalimentaire, tout le monde travaille sans relâche pour répondre aux besoins des consommateurs. Leur sécurité et leur santé sont donc nos priorités absolues. »

Dans un premier temps, le gel désinfectant sera produit sur le site de BioWanze. La Raffinerie Tirlemontoise espère toutefois doubler sa capacité de production dès que le gouvernement donnera le feu vert à son site d’Oostkamp, en Flandre occidentale. Cette décision n’est pas isolée : d’autres filiales européennes du groupe Südzucker, dont la Raffinerie Tirlemontoise et BioWanze font partie, ont décidé ces derniers jours d’utiliser en priorité une partie de l’éthanol en principe destiné à la production de biocarburants pour la production du gel désinfectant.

Geert Van Aelst, Head of Marketing Südzucker Group (maison mère Sucrerie Tirlemontoise) : « Du point de vue des relations publiques, nous sommes évidemment ravis de l’attention médiatique générée par ces initiatives. Mais il s’agit surtout d’assumer notre rôle social et solidaire envers tous ceux qui ont été touchés par cette crise dans notre société. Je pense que tout un chacun peut apporter sa pierre à l’édifice de manière authentique. Pour nous, il s’agit d’offrir un peu de douceur, au propre comme au figuré. »

Votre entreprise a-t-elle imaginé une campagne que vous aimeriez partager avec vos collègues constructeurs de marque ? Faites-le nous savoir par e-mail à Kristin Hannon, Sales & Loyalty Manager (kristin@ubabelgium.be).

Corporate & HR Corporate Communication