Restez au courant des informations les plus importantes du secteur

Créer un compte

Le Conseil de la Publicité devient le Centre de la Communication

News
center.jpg

Le Conseil de la Publicité est l’association qui organise l’autodiscipline publicitaire en Belgique. Il a été fondé en 1967 par l’UBA, entre autres, qui en assure une grande partie du financement et occupe la vice-présidence. Outre les annonceurs, les agences et médias font également partie de cette association. L’une de ses activités principales est l’organisation du JEP, le Jury d’Éthique Publicitaire, un organe indépendant composé de manière paritaire, qui a pour mission de traiter les plaintes relatives aux annonces publicitaires.

L’autodiscipline est un aspect majeur pour l’ensemble des parties, y compris les annonceurs. La publicité est un moteur clé de notre économie et contribue à la croissance économique, à la création d’emplois et à la prospérité du pays. Dans le même temps, la publicité assume une responsabilité envers la société et les consommateurs. En matière d’autodiscipline, un principe clé est celui du « level playing field » (concurrence équitable) : l’ensemble des acteurs du secteur publicitaire doivent être soumis aux mêmes règles.

Le Conseil de la Publicité avait besoin de se renouveler sur le plan de son contenu. Le terme « publicité » était devenu trop restrictif et la signification du terme « conseil » obsolète. L’association devait être prête à intégrer des plateformes numériques. Elle devait se doter d’une approche plus efficace des dossiers et revoir son financement. Enfin, elle devait étendre sa mission à « toute communication payante destinée à informer et/ou influencer une ou plusieurs personnes. »

Afin d’exprimer cette manœuvre de renouvellement, l’association s’est mise en quête d’un nouveau nom. C’est ainsi que le Conseil de la Publicité est devenu le « Centre de la Communication ».

Ses tâches clés sont les suivantes :

  • l’élaboration et le suivi de la réglementation (codes autodisciplinaires, forums de réflexion sur l’éthique et suivi des règles légales) ;
  • le contrôle du bon respect de la réglementation : avis et décision du JEP ;
  • l’exécution des décisions rendues par le JEP ;
  • l’information et la sensibilisation proactives auprès du secteur, des pouvoirs publics, des ONG et du grand public.

L’UBA continue de soutenir activement l’autodiscipline et continuera, en sa qualité de représentant des annonceurs, de jouer un rôle actif au sein du Centre de la Communication.