Restez au courant des informations les plus importantes du secteur

Créer un compte

Le VRM publie le rapport "Concentration des médias en Flandre 2020".

regulator.jpg

Le Vlaamse Regulator voor de Media, le régulateur indépendant des médias audiovisuels flamands, a publié le rapport 'Mediaconcentratie in Vlaanderen 2020' (Concentration des médias en Flandre 2020).

Conclusions générales du rapport 2020 :

  • Le coronavirus et la pandémie ont dominé 2020. Durant l’année écoulée, la population flamande a massivement consommé plus de médias (flamands). Le marché publicitaire n’a toutefois pas suivi, au contraire même. Les recettes publicitaires ont considérablement diminué, cette année. Les annonceurs ont reporté leurs campagnes afin d’économiser sur leurs dépenses médias. Ce phénomène inversé porte le nom de paradoxe du coronavirus. Ce sont principalement les petits acteurs locaux et régionaux qui en ont le plus souffert.
  • Les groupes de médias flamands s’engagent ensemble pleinement contre les entreprises internationales. Streamz et les acquisitions à l’étranger doivent apporter une réponse à ces superpuissances internationales.
  • Pour l’agrégation des produits médiatiques classiques, 80 % à 100 % du marché sont entre les mains de cinq groupes médiatiques seulement, à savoir : VRT, DPG Media, Mediahuis, Roularta et Telenet (avec sa filiale De Vijver Media).

Principales conclusions par type de média :

Radio :

  • L’écoute numérique continue son essor. Dans le contexte d’une plus large couverture des radios en réseaux, la concentration du marché de la radio au niveau des stations est tombée à son niveau le plus bas. La concentration au niveau des groupes de médias reste cependant élevée, ce qui s’explique par la forte position du service public.

La télévision :

  • Deux nouvelles plateformes de streaming payant ont été lancées en septembre. Streamz, une collaboration entre Telenet, DPG Media et la VRT, a vu le jour le 14 septembre. Le lendemain, Proximus proposait à ses clients la plateforme Disney+ déjà existante.
  • Les plateformes numériques telles que VRT NU et VTMGO surpassent presque entièrement les sites web des chaînes individuelles. C’est une mauvaise nouvelle pour SBS qui ne dispose pas (encore) de sa propre plateforme numérique.
  • 2020 voit aussi le retour à la marque de diffusion la plus forte. Plusieurs chaînes s’articulent dès lors autour de cette marque. DPG Media réoriente ainsi ses chaînes vers VTM, VTM2, VTM3 et VTM4. En 2021, SBS lancera une nouvelle chaîne, Play Seven. Les autres chaînes du groupe seront ensuite réorientées vers Play Four, Play Five et Play Six.

Presse écrite :

  • Sur le marché flamand de la presse quotidienne, les sites web rédactionnels des journaux continuent à fortement miser sur la convergence, la numérisation et la vidéo. DPG Media a ainsi fusionné le site d’information VTMNieuws avec HLN.be et a lancé la première chaîne flamande d’information vidéo en direct et sans interruption, HLN Live.
  • Le CIM a recensé pour la première fois les chiffres de visite des applications d’actualités. Het Laatste Nieuws se situe au-dessus de la concurrence et enregistre un nombre de visiteurs quatre fois supérieur à celui du second, Het Nieuwsblad.

En ligne :

  • Pour la première fois, le VRM a mené une enquête sur la fuite des investissements publicitaires vers les entreprises étrangères. Cette enquête montre que les montants concernés sont très importants.
  • Au niveau international, les positions de gatekeepers sont de plus en plus contestées, comme en témoigne le procès entre Epic Games (Fortnite) et Apple et la 'Coalition for App Fairness'.
News