Restez au courant des informations les plus importantes du secteur

Créer un compte

Tendances alimentation et boissons 2021

Insights News Survey Research, Data & ROI
UBA_Trends 2021 - Food & Beverages_no logo.jpg

Dans cette série d’articles, Joeri Van den Bergh, Future Consumer Expert chez InSites Consulting, illustre les tendances qui se dessinent très nettement dans un certain nombre de secteurs. À l’honneur cette semaine : «  le secteur alimentaire ».

Home sweet home

En raison des différents confinements et du nombre d’heures que nous avons passées entre quatre murs, nous avons bien pris conscience de l’importance d’un foyer reposant et luxueux. J’ai récemment appris dans une interview de Tijn Van Elderen, CEO de Brabantia, que l’entreprise avait enregistré une croissance de plus de 50 % au cours de l’année écoulée. Et cette entreprise est loin d’être la seule à tirer profit de la crise. La marque allemande Frankfurter Brett a élargi sa gamme d’ustensiles de cuisine en réponse à la tendance au luxe et au réconfort dans la cuisine familiale. Magnum vient de sortir son édition Double Gold Caramel Billionaire, tandis que Bacardi a créé pour le marché allemand des « Twistails », soit des packs permettant de préparer de véritables cocktails à domicile. Nous avons désormais notre propre spa ou notre propre espace fitness à la maison, nous avons adopté un animal de compagnie et nous nous sommes offert un home cinema plus imposant. La frontière entre les médias et l’alimentation est de plus en plus mince, ce qui donne naissance à la tendance de l’« eatertainment ». À l’occasion de la sortie de Raya et le Dernier Dragon, Disney s’est associé à Omsom pour proposer un mélange d’épices pour sauces asiatiques, tandis que la marque de seltzer Sanzo a offert une remise de 15 % avec le code « Raya ». Sony Pictures et Uber Eats ont recréé la célèbre franchise « Los Pollos Hermanos » de la série Breaking Bad, sous la forme d’un restaurant en livraison uniquement. À la maison, notre attention ne s’arrête toutefois pas aux papilles humaines ; notre plus fidèle compagnon mérite lui aussi un petit plaisir : Ben & Jerry’s a lancé les Doggie Desserts, Woofboard fait la promo de sa planche de « barkuterie » sur Instagram tandis que Bonne & Filou propose des macarons de luxe 100 % naturels… pour nos amis à quatre pattes.

Sauvage et singulier

Cela vous semblera peut-être bizarre, mais la tendance au sauvage et au singulier se poursuivra au lendemain de la pandémie. Tout comme le mouvement disco dans les années ‘70 nous a permis de digérer la crise pétrolière avec une mode frénétiquement colorée et étrange, une musique exubérante et des boules à facettes. La campagne #PlayWithPringles sur TikTok a atteint 230 millions de vues en moins de trois semaines. Le défi : usez de créativité avec la célèbre boîte cylindrique Pringles, le temps d’une danse, en musique, et déguisez-vous en… votre emballage préféré. Résultat : la deuxième campagne de marque la plus populaire en termes de vues sur la plateforme vidéo en Allemagne. Les concepteurs de packaging troquent de plus en plus souvent les 50 nuances de vert communément dédiées aux produits alimentaires contre un design et des polices plus colorés. Urban Lemonade a intégré des bulles de couleur sur l’étiquette de ses boissons fluorescentes. Les chips de peau de saumon Good Fish sont désormais présentés dans un sachet bleu foncé à lettres rouges. L’astrologie opère aussi un retour sur le devant de la scène, bien qu’elle n’ait jamais vraiment disparu. La marque de bière Skol a ainsi lancé 12 déclinaisons colorées de la Beats Zodiac, une pour chaque signe.

Fête des voisins

La pandémie a réveillé notre sens de la solidarité et notre esprit communautaire. Les marchés de producteurs ont repris des couleurs. Nous avons retrouvé le chemin du boulanger et du boucher du coin ou avons soutenu les restaurants locaux en leur commandant des plats à emporter. En France, Burger King a acheté 200 tonnes d’excédent de pommes de terre pour aider les agriculteurs locaux et éviter le gaspillage alimentaire. La chaîne a reconditionné les pommes de terre et les a données aux clients du drive-in, qui pouvaient trouver des recettes à base de ce précieux féculent sur le site web de l’enseigne. À Roubaix, la Coopérative Baraka promeut à la fois le contact entre les habitants et la durabilité : dans le jardin partagé du centre-ville, les habitants peuvent cultiver des fruits, des légumes et des herbes aromatiques, qui sont ensuite intégrés dans un plat du jour. Ils s’échangent également des livres, des vêtements et des meubles. Dans les Alpes italiennes, la Comunità Frizzante travaille avec une communauté d’agriculteurs, d’experts et de chefs locaux pour inventer de nouvelles boissons et saveurs. Au supermarché australien Coles Local de Sydney, l’assortiment est à 96 % composé de produits locaux. Plus près de chez nous, nous pouvons actuellement faire nos courses chez Belhaize : un peu de chauvinisme ne fait pas de mal…

Auteur : Joeri Van den Bergh, Future Consumer Expert chez InSites Consulting

Fin 2020, l’équipe Culture + Trends d’InSites s’est penchée sur l’incidence qu’aura la très particulière année 2020 sur le consommateur en 2021. Au moyen de leur modèle basé sur sept facteurs humains universels permettant de maximiser le bonheur, les membres de l’équipe ont réalisé une étude qualitative et quantitative auprès des consommateurs d’avant-garde et du grand public sur 16 marchés répartis aux quatre coins du monde. Dans cette série d’articles, Joeri illustre les tendances qui se dessinent très nettement dans un certain nombre de secteurs. 

Insights News Survey Research, Data & ROI