Restez au courant des informations les plus importantes du secteur

Créer un compte

Neuf questions à Sam Homblé, Var

Sam crossmedia.png

Dans cette rubrique, nous invitons chaque semaine un membre de l’UBA à nous parler de sa marque et de ses passions. Qu’est-ce qui le motive ? Quelles sont ses sources d’inspiration ? Nous posons aujourd’hui nos neuf questions à Sam Homblé, Head of Business Development chez Var.

Qui est Sam Homblé ?

Un fervent amateur de médias, de marques et de créativité, ou plutôt d’une combinaison des trois, qui crée une valeur ajoutée pour chacun. C’est le fil conducteur de ma carrière depuis 15 ans, puisque j’ai toujours travaillé dans une régie publicitaire avec de grandes marques. J’aspire depuis toujours à rassembler les marques, avec créativité et force, afin de créer des synergies pour toutes les parties prenantes.

Quelle est la mission de la Var et que faites-vous exactement ?

La Var est la régie publicitaire de la VRT. Notre principale activité consiste à réunir les marques et les individus sur les points de contact de la VRT : Één, Canvas, Sporza, VRT NU, MNM, MNM Hits, StuBru, Radio 2 et Radio 1. Nous déployons notre approche 360° par le biais de spots audio sur les flux audio numériques, également diffusés sur Internet et dans différentes apps ; de spots radio sur la FM et le DAB+ ; de partenariats créatifs ou premium avec des billboards TV ; de placements de produits pendant et en dehors des programmes sur Één et Canvas ; mais aussi de pré-roll vidéo sur VRT NU, à partir de janvier 2022.

Quels sont vos principaux défis pour 2021 ?

La transformation numérique et la croissance de la VRT et de ses marques se poursuivent sans relâche et offrent également des points de contact extrêmement solides sur le plan commercial, ce qui signifie que nous avons beaucoup plus à offrir que la radio et la télévision classiques. Nous sommes ainsi en mesure de proposer à nos annonceurs une offre à 360° de haute qualité, sous la bannière « Verrassend veel VRT ».

De quelle(s) réalisation(s) de votre entreprise ou de votre marque êtes-vous le plus fier ?

Je suis avant tout extrêmement fier de pouvoir travailler pour les plus grandes marques médias. Chacune a sa propre approche et sa propre vision, mais toutes cadrent parfaitement avec la mission que nous entendons remplir, en tant que diffuseur public. Ces marques restent en place année après année et continuent d’inspirer le public. Je suis également fier de tous les développements numériques en cours et des ambitions que nous nourrissons pour l’avenir proche et lointain. La Var a, elle aussi, pleinement intégré cette révolution en adaptant ses propres opérations et en se rapprochant encore plus de la VRT. Nous pouvons ainsi tracer notre propre voie dans le monde des régies.

Quelle est votre principale source d’inspiration ? Où puisez-vous votre énergie ?

Le fait de pouvoir collaborer très étroitement, tant à la Var qu’à la VRT, avec des experts qui partagent la même vision de la composition de notre offre et de ses points d’amélioration est pour moi une énorme source d’inspiration. Le dialogue est encouragé et chacun peut mettre sa propre expertise au service de ce dialogue : la VRT en tant que diffuseur et antenne publique et la Var pour l’aspect commercial. Ce dialogue peut être relativement animé et critique, mais s’articule toujours autour d’une seule grande question : comment poursuivre adéquatement le déploiement de l’énorme potentiel qu’a la VRT ? J’en retire beaucoup d’envie et d’énergie.

Quelle rencontre ou quel événement a eu un impact majeur sur votre vie professionnelle ?

À un certain moment de ma carrière, j’ai dû faire face à une divergence de vision en termes d’approche. Lorsque vous n’avez pas beaucoup d’expérience, vous pensez d’abord que le problème vient de vous et que vous devez simplement suivre le mouvement. Cet événement m’a appris qu’il est bon de rester fidèle à sa propre vision et de continuer à la défendre. Je ne considère aujourd’hui plus nécessairement une divergence de vision comme un problème, mais plutôt comme un signe qu’il est nécessaire d’engager une réflexion personnelle pour savoir si vous êtes « la bonne personne, au bon endroit ». 

Quel est votre passe-temps préféré et pourquoi ?

Je suis un cyclotouriste passionné depuis une bonne dizaine d’années maintenant, une passion qui s’intensifie d’ailleurs d’année en année. Le cyclisme est pour moi un moyen idéal de me vider la tête, mais aussi de faire le plein d’énergie et de réfléchir à des projets. Je me suis récemment mis à la course à pied en parallèle et j’ambitionne de boucler mon premier triathlon en 2022. Me fixer de tels objectifs me pousse à exiger beaucoup de moi-même et à me dépasser pour atteindre le résultat souhaité.

Quel livre pensez-vous que tout le monde devrait avoir lu ?

Un classique que je recommande à tous : Shoe Dog de Philip Knight. Ce livre présente l’histoire et l’évolution de la marque Nike. Il est fascinant de lire comment un acteur mondial de cette envergure s’est développé au fil du temps et comment il faut parfois un peu de chance pour y parvenir. Du reste, j’aime les biographies de personnes qui ont été décisives dans le monde d’une manière ou d’une autre. Connaître le pourquoi de leurs pensées et de leurs actions est extrêmement enrichissant.

Quelle sagesse de vie ou quel conseil en or souhaiteriez-vous transmettre à nos membres ?

Tout finit toujours par s’arranger, même quand la situation semble inextricable. Même une situation négative peut être une source d’inspiration pour l’avenir et ainsi devenir positive ;-)

Nous remercions Sam pour ce récit. Vous désirez également participer à notre rubrique "Les 9 questions"? N'hésitez-pas à contacter Kristin Hannon, Sales & Loyalty Manager via kristin@ubabelgium.be

News Paid Media Strategy & Branding