Restez au courant des informations les plus importantes du secteur

Créer un compte

Le Benelux champion du monde en matière d'e-mail marketing

emailing-record-benelux.jpg

Les spécialistes du marketing du Benelux semblent être les champions du monde en matière d'e-mail marketing. C’est ce qui ressort d’une étude mondiale menée par le CM Group, spécialiste des plateformes d’e-mail marketing. 

Ainsi, le Benelux a obtenu les meilleurs résultats pour différentes catégories. Il possède notamment l'engagement le plus élevé pour les taux d'ouverture : 26,1% vs. 19% pour la moyenne européenne et 18% pour la moyenne mondiale. Le Benelux obtient également la première place pour les taux de clics (CTR) et les taux de réactivité (CTOR), avec des moyennes respectives de 4,1% et 15,5%. 
 
En revanche, le Benelux observe des taux de désabonnement plus élevés que la moyenne : 0,3% vs. 0,1% (Europe et Monde). Alors que paradoxalement, un taux de désabonnement élevé devrait correspondre à un engagement plus faible, observent les auteurs de l’étude, ce qui n'est pas le cas... Il apparaît même que les secteurs où le taux de désabonnement est élevé, présentent également les taux d'ouverture les plus élevés. Les abonnés s'engagent donc avec chaque e-mail, même s’ils décident de se désabonner ensuite. 
 
Les secteurs qui connaissent le plus fort taux de désabonnement sont l’immobilier et l’éducation (0,7%). Bonne nouvelle : le plus faible étant celui du secteur des médias et du divertissement avec 0,1%. 
 
Les organisations à but non lucratif Benelux ont pour leur part enregistré l’un des taux d'ouverture parmi les plus élevés au monde : 45,5 % vs. 29,9% pour la moyenne européenne. Toutefois, leur taux de clic par ouverture est inférieur à la moyenne (4,9%). Cela peut s'expliquer par le grand nombre de lecteurs, mais aussi par le fait que les e-mails à but non lucratif sont généralement moins efficaces que ceux des autres secteurs. 
 
Ultime enseignement : les biens de grande consommation ont connu un engagement plus faible au Benelux que dans les autres régions. Dans la plupart des autres régions, les biens de grande consommation, comme les cosmétiques par exemple, ont obtenu des taux d'engagement plus élevés que les autres secteurs, mais pas au Benelux, où le taux d’ouverture s’élève à 25,1%. 

News Marketing Technology