Restez au courant des informations les plus importantes du secteur

Créer un compte

Comment les régies et les éditeurs belges gèrent-ils les demandes des annonceurs ? L’UBA a mené l’enquête pour vous

News
iStock-1138420319.jpg

Du fait de la crise sans précédent que nous vivons, le paysage médiatique belge traverse une période très difficile. Certains acteurs prédisent déjà une baisse de 10 % du chiffre d’affaires trimestriel et ce pourcentage devrait s’accentuer dans les semaines à venir.

La mesure dans laquelle toutes les parties concernées se montrent solidaires et assument leurs responsabilités déterminera l’avenir de notre secteur. En tant qu’association de créateurs de marques, l’UBA entend mettre la solidarité à l’avant-plan. Les régies apportent elles aussi leur pierre à l’édifice :

  • de nombreuses régies TV offrent des espaces gratuits ou des réductions importantes en réponse à la crise sanitaire ;
  • les annonceurs peuvent ajouter gratuitement à leurs spots audio et vidéo (via un tag-on de 5”) un message encourageant les consommateurs à faire leurs achats via leurs plateformes en ligne.

L’UBA a contacté les régies belges la semaine dernière pour faire le point sur la situation et vous en a compilé un aperçu.

OOH

JCDecaux assouplit ses conditions générales pendant le lockdown du Covid-19 et autorise gratuitement le report des campagnes plus tard en 2020. La demande de report doit être introduite au plus tard 2 semaines avant la date de lancement initialement prévue.

Belgian Posters et ClearChannel ont reçu énormément de demandes de report de campagnes et examinent chaque cas individuellement. Les régies font preuve de flexibilité dans le traitement des demandes et proposent des solutions en tenant compte des évolutions quotidiennes de la situation.

TV, RADIO, PRESSE ÉCRITE

DPG Media demande que les annulations soient signalées au moins 2 jours à l’avance. Les campagnes peuvent être annulées sans frais, à condition qu’elles soient reprogrammées avant le 21 août. Les autres dossiers seront étudiés au cas par cas.

VAR, Transfer, SBS, RMB et IP font une distinction entre les clients avec engagement annuel et ceux sans :

  • les annonceurs qui ont un engagement peuvent annuler leurs campagnes gratuitement. SBS, RMB, IP (campagnes à partir du 13 mars) et VAR autorisent le report et la replanification des campagnes jusqu’à la fin du mois d’août. VAR demande toutefois que les reports ou les annulations soient communiqués avant le 30 avril au plus tard ;
  • les annonceurs sans engagement peuvent également reporter leurs campagnes, sous réserve d’une préfacturation pour RMB. IP accepte les modifications durant tout le mois d’avril, jusqu’à 5 jours avant le lancement. Toute modification ou annulation dans ces 5 jours donne lieu à une préfacturation. SBS autorise les reports sans frais à condition que les annonceurs aient signé les engagements annuels avant la fin du mois d’avril. VAR demande que les reports de campagnes soient signalés au plus tard le 30 avril et qu’elles soient reprogrammées au plus tard avant le 30 août. En cas d’annulation, les conditions générales s’appliquent. Transfer renvoie dans tous les cas aux conditions de vente en vigueur.

Mediahuis examine chaque cas individuellement. Les conditions de vente restent en vigueur et les campagnes en cours sont en principe facturées intégralement, bien que les circonstances particulières soient également prises en compte. Les campagnes peuvent être reprogrammées jusqu’au 30 juin.

Roularta examine le report des campagnes au cas par cas, dans la mesure du possible au cours du premier semestre de l’année. En principe, les conditions générales servent de fil rouge pour décider des annulations.

IPM ne travaille pas avec des deadlines, mais accordera une certaine priorité à la (re)planification des campagnes et examine donc la plupart des cas individuellement. Les annulations ne donnent lieu à aucun coût supplémentaire.

Paid Media