Regardez notre formation 24/7 et obtenez un billet gratuit pour Kinepolis !

Découvrez l'offre

La publicité télévisée sera-t-elle plus chère ?

WFA-inflation2022.jpg

WFA publie chaque année « Outlook », un rapport fondé sur les données fournies par des agences médias et des consultants internationaux, qui étudie les prix des médias des 12 derniers mois et anticipe les augmentations ou diminutions de prix pour l’année à venir.

L’analyse porte sur les médias les plus courants. Elle dévoile un aperçu des chiffres de 21 marchés différents dont il est possible d’analyser les prix pour la TV, la presse, l’Internet (vidéo et annonces display), la radio et l’OOH. Vous trouverez ci-dessous un bref aperçu par média spécifique à la Belgique :

graph 1  BE
Source: Outlook2022, WFA

D’après les prévisions ci-dessus, on peut s’attendre à de fortes augmentations de prix pour la télévision et l’outdoor en 2022. L’OOH, en particulier, a connu des moments difficiles en raison de la crise sanitaire. On sait déjà que 2022 sera l’année de reprise. 

Les volumes prévus confirment la tendance à la baisse que connaît la presse écrite depuis plusieurs années. Les annonces display, qui représentent environ 20 % de tous les investissements dans les médias en ligne belges, restent stables. Selon ces prévisions, le prix de la radio et de la vidéo en ligne, en revanche, diminuera en 2022. 

graph 2  BE&other
Source: Outlook2022, WFA

Une brève comparaison des prévisions du prix des médias en 2022 avec ceux des pays voisins révèle que ce sont surtout les Pays-Bas qui devraient faire face à des augmentations tarifaires. Par ailleurs, on constate avec étonnement la déflation des médias imprimés au Royaume-Uni et la faible inflation générale par rapport aux autres marchés.

Le Bureau fédéral du Plan annonce un taux d'inflation annuel d'environ 3,3% pour l'année prochaine. Le graphique montre que la télévision, qui est souvent le média qui absorbe la plus grande partie du budget de communication, connaîtrait une augmentation de prix prévue de 6,4 %. Cette augmentation serait presque le double du taux d'inflation annuel prévu. Bien que l'augmentation pour la télévision soit la plus faible par rapport aux pays voisins, il serait crucial l'année prochaine de travailler à une stratégie média intégrée et rentable, avec l'utilisation de la vidéo digitale, dont l’inventaire sur le marché belge est en augmentation.

Enfin, nous notons une augmentation prévue pour l’affichage (OOH) qui est raisonnablement élevée. 

Ces indicateurs accessibles au public sont et resteront des tendances prévisionnelles basées sur des données agrégées. Les tarifs applicables feront entièrement l'objet de négociations individuelles et confidentielles.

Media Research & Insights