Quelles sont les tendances médias qui impactent notre secteur ?

Trends24.jpg

Dans un paysage publicitaire en constante évolution, il importe de toujours avoir une longueur d’avance sur les tendances. L’UBA le fait en organisant chaque année une Expert Community consacrée aux évolutions les plus marquantes dans le domaine du marketing et de la communication. Découvrez les cinq tendances qui influenceront assurément notre secteur à court terme.

1. La vidéo reste reine et la télévision connectée optimise l’expérience

La vidéo domine plus que jamais l’espace publicitaire et les consommateurs privilégient de plus en plus l’engagement visuel qui permet aux annonceurs d’avoir un impact plus important et durable dans leurs communications. L’essor de la télévision connectée (CTV) va encore plus loin en donnant aux téléspectateurs un contrôle sans précédent sur leur consommation de contenus. Les annonceurs doivent (re)connaître et tirer parti de ce changement de pouvoir pour créer des expériences immersives et interactives qui trouvent un écho auprès de leur public cible.

2. Numérisation continue : explorer de nouvelles opportunités commerciales

Depuis des années, le paysage médiatique connaît une révolution numérique pour de nombreux médias qui offrent aux annonceurs de nouvelles opportunités dans les domaines de la vidéo, de l’audio, du print et, depuis 2 ans, du (D)OOH (affichage numérique). L’adoption de ces plateformes numériques ouvre la voie à des moyens de communication créatifs aussi divers que passionnants. Les annonceurs doivent explorer des stratégies innovantes pour exploiter efficacement ces canaux afin que leurs campagnes adoptent une approche globale et, surtout, intégrée sur tous les médias.

3. La nécessité d’un système de mesure cross-média avancé

Nous avons indéniablement besoin d’un système de mesure cross-média sophistiqué pour concrétiser l’approche « intégrée » dont nous parlons au point précédent. Les annonceurs ont besoin d’outils complets, capables de fournir des informations précises sur les performances de leurs campagnes sur les différentes plateformes. Avec une approche de mesure unifiée, les annonceurs peuvent prendre des décisions éclairées, optimiser leurs stratégies et maximiser l’impact de leurs investissements. La Commission européenne ayant donné son feu vert au déploiement d’un système de mesure cross-média flamand (puis belge), 2024 sera une année de mesure importante.  

4. Le retail media redéfinit la planification média

Dans un contexte où la demande de retour sur investissement (ROI) s’intensifie, le rôle du retail media devient crucial dans l’élaboration des stratégies de planification média. Il sera essentiel de concevoir et surtout d’imaginer des campagnes qui s’intègrent parfaitement dans un plan de communication ainsi que dans un environnement retail. Le thème du retail media a été abordé lors d’une Expert Community en octobre. Les experts ont discuté de l’essor de ce média, mais se sont surtout penchés sur la valeur ajoutée du retail media dans un plan de communication.

5. Le double rôle de l’IA dans la révolution publicitaire

L’IA a déjà changé la donne, ouvrant la porte à des opportunités et des défis sans précédent. Il va sans dire que les annonceurs y trouvent des opportunités en termes de ciblage, de personnalisation, d’optimisation des campagnes, etc. Dans le même temps, une approche responsable est nécessaire pour comprendre les considérations éthiques entourant l’IA et s’assurer que son utilisation est conforme aux valeurs et aux attentes de la société. L’intelligence artificielle restera donc certainement une des priorités de l’UBA en 2024.

Media