Ad blocking wanted - jeune francophone 18-35

Survey
iStock-136553557.jpg

Entre autres questions, le CIM Establishment Survey a interrogé son panel sur l’utilisation des adblockers. 21% de celui-ci déclarent en utiliser un sur au moins un device.

Mais on constate une importante dichotomie Nord/Sud sur la question. 17% côté flamand vs 27% côté francophone.

Laptops et PC personnels sont les devices les plus équipés, les petits appareils l’étant très peu. Moins de 6% pour les smartphones, moins de 4% pour les tablettes.

Comme souvent dans ce type de problématique, on observe un effet générationnel. Ce sont clairement les plus jeunes utilisateurs qui ont le plus souvent recours à un adblocker, mais ils sont évidemment aussi les usagers les plus assidus, ceci explique a priori cela. En Flandre, 31% des 25-34 ans déclarent utiliser un adblocker, on monte à 39% chez les francophones. On est donc très au-dessus des 21% de départ.

Si l’âge et la langue comptent, le sexe est également un facteur d’adoption important. Les hommes ont nettement plus recours aux adblockers que les femmes, ceci dans le Nord comme dans le Sud (ce qui corrobore totalement l’étude faite par Space il y a deux ans sur le sujet).

On notera encore que seulement un tiers des utilisateurs d’adblockers ont recours au principe de la "white list", autorisant ainsi la publicité sur certains sites.

Documents

Paid Media Research, Data & ROI CIM