Le shopping offline représente toujours 90% des dépenses en produits physiques

Survey
iStock-823166866.jpg

Les retailers traditionnels restent importants pour le consommateur belge. Ainsi 90% de toutes les dépenses en produits physiques étaient le fait d'achats offline en 2017. 

Ces chiffres sont issus de l'étude FutureBuy, menée par GfK. Parmi leurs motivations, les consommateurs évoquent la routine, le plaisir et surtout, pour 60%, le fait de voir ou de toucher le produit avant de l’acheter. Trois consommateurs sur quatre considèrent que les magasins physiques auront encore un rôle à jouer à l’avenir. Chez les jeunes aussi, cette part reste élevée (70%), même si la moitié est convaincue que leur rôle va diminuer.

Selon le rapport de GfK, les distributeurs perdent toutefois leur proximité avec les "leading edge consumers", ceux pour qui les avantages du shopping online pèsent le plus lourd. GfK affirme dès lors que l’avenir du retail passera par un modèle "phygital". Pour preuve, 36% des Belges utilisent déjà leur smartphone pour chercher plus d’informations sur un produit et 16% recherche des commentaires online dans le magasin. Le prix aussi semble être un facteur important dans l'expérience de shopping online : un consommateur sur deux considère qu'il permet de faire des économies, et la moitié compare les prix via leur smartphone.

Research, Data & ROI Omnichannel & Sales