Restez au courant des informations les plus importantes du secteur

Créer un compte

Le CIM analyse les meilleures audiences et la consommation TV en 2020

Insights News Paid Media Research, Data & ROI
Screenshot 2021-01-15 at 14.47.32.png

Comme chaque année, le CIM vient de publier le top 100 des meilleures audiences TV des deux côtés de la Belgique.
 

En Flandre, on constate que l'année dernière, pas moins de quatre émissions ont touché plus de deux millions de téléspectateurs : le spécial Noël des Kampioenen (Eén), The Masked Singer (VTM) du 6 novembre, le dernier JT présenté par Martine Tanghe, le 30 novembre (Eén), et l'épisode du 1er décembre de Kamp Waes (Eén).
 
'La dernière fois qu’une émission a touché plus de 2 millions de téléspectateurs, c’était en 2018 et en 2020, cela s’est produit à quatre reprises', explique Sofie Rutgeerts, Manager TV & Digital Research au CIM. 'Et le nombre moyen de téléspectateurs des 20 émissions les plus regardées en 2020 est de 20% plus élevé qu'en 2019.'

Du côté francophone, le classement est très différent. Ainsi, le top 6 est constitué de programmes d'information et d’éditions spéciales des JT (tous diffusés lors du premier confinement), quatre sur La Une et deux sur RTL TVI. Les audiences sont toutefois ici aussi nettement plus élevées qu’en 2019. Ainsi, le numéro un (l'édition spéciale du 19h30 du 17 mars sur La Une) a touché plus d'un million de téléspectateurs, tandis que le numéro un de l'an dernier (le match de qualification des Diables Rouges contre l'Ecosse du 11 juin) en a totalisé 824.000. L’écart est tel que même l’ensemble des six premiers en 2020 obtiennent des scores plus élevés que ce match de haut niveau.

Ces chiffres élevés sont bien sûr liés à la crise corona qui a non seulement conduit à une grande soif d'information et de divertissement, mais aussi à une augmentation remarquable de la durée moyenne de vision et des "other screen usage", en particulier en début de confinement. 

En moyenne, en 2020, les 4+ ont regardé 163' par jour (live + VOSDAL) dans le Nord (+15' par rapport à 2019) et 176' dans le Sud (+8'). L’other screen usage a également augmenté : de 34 à 42' par jour dans le Nord et de 60 à 72' dans le Sud.

Cette augmentation était particulièrement sensible au début des deux confinements et de façon plus prononcée dans le groupe des 12-34 ans. 

'On pourrait dire que pendant le confinement, les générations qui regardent traditionnellement moins la télévision ont rattrapé leur retard et que du coup, la télévision connecte à nouveau les générations', conclut Sofie Rutgeerts. 'La télévision est et restera un moyen puissant pour atteindre, connecter, informer et divertir les gens.'

Vous pouvez trouver les top 100 complets Nord et Sud ici.

Insights News Paid Media Research, Data & ROI